Expérience

Vélodyssée : J1 La Rochelle – Montherault 75km 329D+

Vélodyssée : J1 La Rochelle – Montherault 75km 329D+
Première journée d’aventure, de plaisir et de vadrouille solo…

Ce matin, c’est l’adrénaline qui a fait office de réveil. Il est 7h00 du matin, je n’ai qu’une seule et même envie : partir rouler!

La lumière va être top, les rues désertes, je brûle d’impatience de découvrir la trace et faire de jolies photos. Arrivée sur le port, le décor est à la hauteur de mes attentes. Je dégaine mon appareil photo pour immortaliser cela.

Recharger batterie. WTF! Adieu lumière du petit matin… J’avais pourtant tout chargé avant mon départ d’Amiens… J’aime voyager autant que j’aime photographier, il m’est donc impossible de me résigner à ne pas faire de photo  de toute la journée. J’attends ce départ depuis des semaines… Mon prochain point de chute et sa prise électrique providentielle me semblent bien trop loin. Réfléchissons peu mais réfléchissons bien!

La gare! Mais oui! Retour à la case départ et c’est parti pour 1 heure interminable de recharge de batterie. Elle n’est pas pleine lorsque je me remets en route mais ça fera bien l’affaire pour la journée. On apprend de ces erreurs, en voici une que je ne referai pas…

C’est reparti, je rejoins ma trace pour découvrir les trésors qu’elle me réserve. La Rochelle est une très jolie ville, le port et ses jetées sont magnifiques.

J’aime prendre le temps de m’arrêter dans ce type d’endroit paisible et à l’abris des regards (propos valables uniquement tôt le matin). Le parcours le littoral de la Rochelle et ses ports, c’est très dépaysant. C’est un plaisir de rouler le long des plages jusqu’à 10H, puis arrivent les touristes, leurs vélos électriques et leur inexpérience du partage de la route.

La végétation évolue de kilomètre en kilomètre, les paysages sont variés, j’en prends plein les yeux, je savoure et me régale…

J’adore les cabanes de pêcheurs de la côte, elles sont typiques et colorées. Je ralentis la cadence lorsque je les approche, juste pour le plaisir de les détailler.

Cela fait des kilomètres que le chemin est bordé de ronces et de mûres appétissantes, je finis par me laisser tenter par un ravito naturel et gratuit! Elles sont simplement délicieuses, sucrées par le soleil de ces dernières semaines…

Les bruits de la nature évoluent également, le chant des cigales fait leur apparition!

Très vite j’arrive sur Rochefort et ses marais. Il existe également une trace à travers la ville, mais entre la ville et la “campagne” mon cœur penche sérieusement pour la nature . Je contourne donc la ville sur un chemin qui borde La Charente. Je ne regrette pas ce choix, c’est désert et sauvage… Cette journée me fait sentir spéciale, presque privilégiée. Je suis en voyage dans mon propre pays, c’est quelque chose que j’ai toujours aimé faire. Profiter des paysages de notre douce France… Moi, chauvine? Définitivement!

Cette bordure de Charente semble jouer avec moi. Au départ, les herbes sont hautes et on ne distingue rien. Puis petit à petit on aperçoit quelques mats de bateaux dépassés et là la magie opère. C’est bon d’être en vacances!

Une fois Rochefort passé, la trace prend des allures plus campagnardes avec un chemin ombragé partagé avec des cavaliers.

Arrivée à Monthérault, chez mes hôtes du jour ! Cette journée m’a gâté, je suis conquise par ce début de voyage.

Parlons-en de mes hôtes: David, Cathel et leurs enfants. Cette famille est tout simplement géniale! Je me sens comme à la maison et la soirée passe à vitesse grand V. David et Cathel ont fait un voyage à vélo jusqu’en Turquie il y a quelques années. L’année prochaine David et Maxence (leur plus grand fils) reprennent ce voyage à partir de la Turquie jusqu’en Asie. Ça me fait rêver! Je suis aussi super admirative qu’un ado de 13 ans ait déjà l’âme aussi aventurière!

La nuit tombe dans des couleurs flamboyantes et la fatigue me rattrape, direction le jardin et mon bivy…

Written by - - 700 Views

2 Comments

  • Sophie Betancourt-Lemoine 13 octobre 2018 at 13 h 05 min

    Merci Marine pour ton blog, tes mots et to lieu d’expression féminin, ces voyages qui, partagés, prennent plus de sens encore <3

    Reply
    • Marine 13 octobre 2018 at 13 h 29 min

      Merci Sophie, c’est exactement le but de ce blog 😉

      Reply

    Please Post Your Comments & Reviews

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *